La rentrée littéraire 2019 à petits pas, petites pages

Sa rentrée littéraire, il la voit moins grande que d’autres. Il se la représente par petites touches. Moins impressionnante, qu’impressionniste. Les petites touches de petits éditeurs qu’il imagine indépendants. Des livres qu’il n’a pas lus, mais qui éveillent sa curiosité. Il leur offre un peu de voix aux chapitres.

maria-stefanopoulou-athos-le-forestier-couv

Athos le forestier de Maria Stefanopoulou, éd. Cambourakis
Traduit par René BouchetUne histoire de résistance, de forêt et d’ermite. Les ermites, ça lui parle.

« Le 13 décembre 1943, une tragédie a frappé la ville de Kalavryta : en représailles aux actions des résistants grecs, les soldats allemands ont assassiné tous les hommes présents. Parmi eux, Athos est laissé pour mort. Afin de surmonter son traumatisme, il se réfugie dans la forêt, qu’il ne quittera plus qu’à de très rares occasions, laissant sa femme et sa fille dans le doute quant à sa disparition. »

 

La mort du fer de Serge Simon Held, Edition L’arbre vengeur

d7w18l7wsai4m3w

(une réédition)Chaos, Apocalypse et Anticipation.

« La maladie bleue s’attaque aux métaux qu’elle détruit impitoyablement et se répand dans l’Europe avant de gagner le monde entier. »

Francis Rissin de Martin Mongin, éditions Tusitala

francis-rissin-couv-190x140mm

Politique fiction.

« De mystérieuses affiches bleues apparaissent dans les villes de France, seulement ornées d’un nom en capitales blanches : FRANCIS RISSIN. Qui est-il ? Comment ces affiches sont-elles arrivées là ? La presse s’interroge, la police enquête, la population s’emballe. Et si Francis Rissin s’apprêtait à prendre le pouvoir, et à devenir le Président qui sauvera la France ? »

Trafalgar d’Angelica Gorodischer, éditions La Volte

index

Un VRP qui va de planète en planète qui se transforme en ethnologue du futur.

« Trafalgar Medrano n’est pas n’importe quel commercial. Certes, comme beaucoup de marchands et autres conseillers de vente, il aime parler. Raconter son quotidien professionnel en buvant sept double cafés entrecoupés de temps en temps par une cigarette, quand il ne les fume en parallèle. Car il en a des choses à dire, Trafalgar Medrano. Et pour cause, ses voyages l’entraînent de planète en planète à la rencontre de populations toutes plus originales les unes que les autres, en des lieux où le vraisemblable n’a plus lieu d’être… »

L’Affaire suisse de Jean-François Paillard, éditons Asphalte

couv-suisse-rvb-lo-480x680

De l’espionnage dans les milieux financiers suisses. Le quotidien d’une taupe. Il a toujours bien aimé les taupes.

« Narval revient d’un boulot compliqué à Marseille et retrouve sans enthousiasme ses collègues porte-flingues. Rapidement, leur supérieur, le parrain Pépé Bartoli, lui confie une nouvelle tâche : aller récupérer un magot en Suisse, le butin d’un casse effectué quinze ans auparavant par Bartoli lui-même. »

Publicités

L’Amazonie, le poumon vous dis-je

Le-malade-imaginaireC’est du poumon que vous êtes malade.

Vous avez des douleurs en lisant le journal. Vous ne pouvez accepter davantage de dégâts sur une source majeure d’oxygène et de biodiversité. Il me semble parfois que vous avez un voile devant les yeux. Vous avez quelquefois des maux de cœur. Vous parlez d’urgence à Biarritz. Vous sentez parfois des lassitudes par tous les membres du G20. Une forêt c’est une opportunité économique. Et quelquefois, en pensant à ce soja que vous ne plantez pas, il vous prend des douleurs dans le ventre, comme si c’était des coliques. Vous ne laisserez pas le meurtre d’Emyra Waiãpa impuni. Votre maison brûle mais vous avez appétit à ce que vous mangez. Vous n’iriez pas jusqu’à accuser les ONG d’avoir allumé ces feux. Vous aimez à boire un peu de vin. Il vous prend un petit sommeil après le repas, et vous êtes bien aise de dormir. Pour faire couleur locale, vous versez des larmes de crocodile. Vous pensez qu’il faut #PrayforAmazonas. Le poumon, le poumon, vous dis-je.

Et aussi : Brésil, des hommes sont venus.

Des fois il se sent comme un Office québécois de la langue française à lui tout seul

cvt-un-moustique-dans-la-ville-4253Démoustication, c’est un mot amusant, qui manque de sérieux.
Tout ce qui est dégueulasse porte un joli nom et demoustication c’est trop sympa pour être à la hauteur de l’enjeu, de la dengue, la fièvre jaune et de la piqûre à le genou.
Il se pique de trouver mieux. Des fois, ça lui arrive, il se sent comme un Office québécois de la langue française à lui tout seul…Tabarnak ! Lire la suite « Des fois il se sent comme un Office québécois de la langue française à lui tout seul »

En stabilote automatique

81K-fof3+lLQueneau ou Aymé (il ne sait plus) avait reproché à Blondin d’avoir eu la main et le calembour lourds dans son premier roman, L’Europe buissonnière.

Stabiloter. Le lecteur répugne à cette pratique et il ne s’y livra jamais durant ses études à l’université. Mais, là, il ose. Une occasion a fait le larron. Il a stabiloté. Là, roses, de page en page, quelques formules de Blondin illuminées. Comme un fil rose pour tenir le lecteur en haleine dans les quasi 500 pages qui composent le livre. C’est long, 500 pages. Alors on regarde par la fenêtre et on stabilote le paysage des yeux. Lire la suite « En stabilote automatique »

Les JFCas de la littérature

InitialesIl y a des écrivains dont le nom s’annonce théâtralement par deux ou trois coups. Ce sont des initiales, des lettres par lesquelles il pointe leur nez et par lesquels on reconnaît leur blase. Enfin, quand on s’y connaît et que ces intentions initiales vous parlent.

De qui ces initiales sont-elles le nom ?

(et à quelles initiales correspond ce nom ? Heureusement qu’il y a des lecteurs de bibliothèque pour vous en donner la clé, voir image).

Lire la suite « Les JFCas de la littérature »

Pierre Bergounioux et le Super U

superC’est un danger pour les auteurs. Une attente souvent déçue. On rêve toujours pour eux de livres qui vont hyper marcher. C’est une chance, il a Hypermarché !
C’est ensuite une question d’enseigne.

Certains finissent au Super U (on dit même qu’y fleurit Michon. A vérifier). D’autres pas.
Pierre Bergounioux, par exemple. Lire la suite « Pierre Bergounioux et le Super U »