Grec kantien ? Non, grec ancien

Quand il s’ajoute tout seul un livre à sa bibliothèque, ça donne ceci.

Un livre, ça se lit, ça s’ellipses. N’en déplaise au tout jeune Rimbaud (« Cette sale langue n’est parlée par personne, personne au monde ! ») : jeux et tant d’autres.

42924551_2283760751858342_8351689427491225600_n

Lire la suite « Grec kantien ? Non, grec ancien »

Publicités

Félix Fénéon et son droit à la paresse

Nouvelles-en-trois-lignesFélix Fénéon (1861-1944) était un journaliste, éditeur et critique d’art.
Il s’offrit dans les colonnes du journal Le Matin un droit à la paresse (un autre) dont on parle encore.

Lire la suite « Félix Fénéon et son droit à la paresse »

Au bonheur du Bureau des Légendes

Bonheur des damesIl aime bien croiser des livres au cinéma. Ceux qu’on adapte bien sûr, qui sont matière à scénario, et puis aussi ceux qui surgissent le temps d’une scène. Comme un objet fétiche au pouvoir magique, comme un plus, un clin d’œil.
Là, c’est du livre de poche pour agent de série.
Dans l’agenda des saisons du Bureau des légendes, c’est l’épisode 1 de la saison 2 qu’il faut voir. Lire la suite « Au bonheur du Bureau des Légendes »

Il n’y a pas de bon titre sans la lettre ‘r’

001960043«Chez Gallimard, on m’a fait observer qu’il n’y a pas de bon titre sans la lettre  « r ».»

Michel Tournier

Comme un air de Disparition sans le savoir. Et de lettre volée aussi. Un titre lipogrammatique : pas de -r dans les titres de ces classiques. (On se cantonnera aux romans)

Lire la suite « Il n’y a pas de bon titre sans la lettre ‘r’ »