Autant en emporte Taratata !

Pour couper court aux discussions, Scarlett O’Hara, l’héroïne du roman de Margaret Mitchell, utilise l’expression « Taratata ! » Un mot composé de trois lettres seulement, aux redoublements enfantins.

Taratata ! quand Scarlett parle français. C’est Fiddle-dee-dee dans la version originale (on passe à cinq lettres). Lire la suite « Autant en emporte Taratata ! »

« TOM, DIT TOM »

CVT_Brooklyn-Follies_1614Ses lectures sont parfois myopes. À la vue d’ensemble, il préfère un plan rapproché. Il avait déjà flashé, il y a quelques temps sur un facétieux « s’enquit Kate » (https://lirepeuouproust.wordpress.com/2018/07/29/senquit-kate/). Là, c’est un « Tom, dit Tom » dans Brooklyn Follies, comme un tautologique « moi, c’est moi ».
Lire la suite « « TOM, DIT TOM » »

« VOUS ALLEZ CREVER SI VOUS NE LISEZ PAS »

8736698780_8a9fdb9cf8_c« Ce n’est pas agréable, la lecture, ce n’est pas sympa. C’est juste que vous allez crever si vous ne lisez pas ! » C’est en ces termes que l’écrivaine Emilie de Turckheim, il y a quelques années, s’exprimait devant des lycéens.

Et c’est vrai, vous allez crever si vous ne lisez pas.

Lire la suite « « VOUS ALLEZ CREVER SI VOUS NE LISEZ PAS » »