A lire un 3 février

Éphémérides. Quand le calendrier se fait littéraire.

81rREbAf0zL[Incipit]

« Huit heures du soir. Pour des millions d’humains, chacun dans sa case, dans le petit monde qu’il s’est créé ou qu’il subit, une journée bien déterminée s’achève, froide et brumeuse, celle du mercredi 3 février.

Les anneaux de Bicêtre de Georges Simenon (1963)

A lire un 14 décembre

Éphémérides. Quand le calendrier se fait littéraire.

romanpatr_Fantomes du chapelier 7« C’EST ce soir-là, le mardi 14 décembre, qu’il se mit à écrire. Il n’avait pas attendu Chantreau pour sortir du Café des Colonnes. Il se souvenait d’avoir pensé, au moment d’ouvrir la porte : « Maintenant que j’ai le dos tourné, qu’est-ce qu’ils vont dire ? »

Les fantômes du chapelier de Georges Simenon (1949)

A lire un 9 novembre

Éphémérides. Quand le calendrier se fait littéraire.

[Incipit]

51q2SO-JWKL._SX330_BO1,204,203,200_« Je ne crois pas avoir assisté auparavant à ce phénomène. On était le second vendredi de novembre, le 9 novembre exactement. Nous étions tous les quatre à dîner autour de la table ronde, comme les autres soirs. Manuela venait d’enlever les assiettes à soupe et de servir une omelette aux fines herbes que ma mère était allée préparer à la cuisine. »

Novembre de Georges Simenon (1969)