La force du mou (et l’amorce du fou)

« Salvador Dali aurait-il pu peindre des haches molles ? Sans doute. » (in La Hache, éd. du Murmure)

https://www.editions-du-murmure.fr/coll…/s446889p/La-Hache

Nom d’une hache, je lis La force du mou de Géraldine Mosna-Savoye et c’est très bien. J’en reparlerai bientôt ici.

Un sujet étonnant.

Le titre s’anagramme en L’amorce du fou. Un projet pas si fou et qui vaut bien les chaussettes, les sourcils, la hache ou autre…

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s