Mots fragés en Méditerranée

Associés. Dissociés. 


Concassés. Co-rompus. 


Comme un Vol de miettes frileuses dans un ciel glacé d’égoïsme.

Comme un Vol de mots émis aussitôt émiettés
.

Exilés du lexique.


Chassés
.

Loin comme l’antique.

Lex. Cité.

L’excité ne veut pas d’eux.

Ne veut pas caser d’Eux, ces hordes en hardes.

Exilés. Leur ex-île ne veut plus d’eux.


Exil. Sans désir il déserte.

Ils sablent une campagne brute dans une mousse d’écume.

Plage blanche. L’île nouvelle se méfie.


Elle les attire. Elle ne rêve que d’à tire d’ailes.

Elle les traite de rats pas triés.


Elle traite ces mots fragés de guignants.


Elle veut des gagnants. Eux sont born to loose.


Elle ne se défile pas, non, non, mais argue des défis de son Économie.


Elle les accuse de vouloir se bronzer.


Elle les brise, elle les choque.

La paix fuit dans les tuyaux, dans les réseaux d’entre-aide.


Pour se défendre, eux, ils n’ont que leurs mots brisés.

Mots fragés du lait de la tendresse humaine. Avec leur boule au ventre, elle les envoie bouler.

Ce Nous qu’elle assène les noue, les exclut.

Il y a des mots fragés. Il y en a même des fendus.

Exilés sur une feuille, ils zonent dans les marges
.

Au risque de finir dans les trous
.

Perforés. Abandonnés dans le foiré
.

À faire pleurer…


Sauf ceux qui osent pérorer, menton levé, à la tribune, les yeux secs.

L’hécatombe sur la tête, désespérés, ces mots sentant cieux s’abattre.


Des mots à l’article de la mort.


Des mots qui se terminent par TS, comme une dernière tentative de se sauver de la mort prématurée.

Nos phrases finissent en naufrage.

Alors, les mots fragés se cassent.

La mer des migrants toujours recommencée et son cimetière marine.

Lecture conseillée pour prolonger : https://lirepeuouproust.wordpress.com/2022/10/31/sujet-de-reflexion-on-ne-peut-pas-accueillir-toute-la-misere-du-monde-vous-avez-une-heure/

Publicité

Un commentaire sur “Mots fragés en Méditerranée

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s