Bonne heure littéraire : 15h00

À lire à l’heure

unnamed« Une voix de bouseux. Il criait dans le téléphone, lui aussi.
— Ouais, j’ai grogné.
— Monsieur Tarpon le détective ?
J’ai regardé ma montre et j’ai pensé merde car elle disait 3 heures et c’était incontestablement de l’après-midi. Ça m’apprendra à faire des excès. Physiques et d’alcool et de zèle. Poil aux ailes. »

Morgue pleine de Jean-Patrick Manchette.