Il sait qu’s’il lit, il sera plus sexy

D’après une enquête, nouveau marronnier de la lecture (avec Les jeunes ne lisent plus !) il sait que s’il lit, il paraitra plus sexy. Il sexy lit.

Derrière le vertige dyslexique, c’est une métamorphose. Ce rat mort de bibliothèque n’est plus. Notre amour, ce rat mort, jamais plus. Notre amour sera mort, jamais plus.

Never more. Never mort.

Entre L’Amour au temps du choléra et Cent ans de solitude.

Les lecteurs pourraient donc tirer la couverture à eux. En chaque héros couverait un Éros. Cupi’don d’ubiquité. Les grands lecteurs seraient jugés plus attirants.

Oui, peut-être… Lire la suite « Il sait qu’s’il lit, il sera plus sexy »