Bonne heure littéraire : 3h15

« Ensuite, nous l’avons refermée, nous avons lavé le sang et Père l’a réveillée.
Sa mère est venue la chercher à trois heures et quart du matin, comme nous le lui avions demandé. Père a raccompagné mademoiselle Lennox jusqu’à la voiture et je suis restée sur le seuil pour profiter de la fraîcheur nocturne. »

Jusque dans la terre de Sue Rainsford

2 commentaires sur “Bonne heure littéraire : 3h15

  1. ⌚ Plissez l’heure ! 🙂

    L’Encyclopédie/1re édition/PLISSON de Poitou
    1751 (Tome 12, p. 772).
    PLISSON de Poitou, (Art. culinaire.) c’est un mets fort délicat qui se fait avec du lait & de la crême. On prend une pinte de crême nouvelle, que l’on mêle avec une terrinée de lait frais tiré ; le tout bien remué, on le laisse reposer quelques heures dans un lieu frais, puis on le met sur le feu pendant une demi-heure sans bouillir, & on le remet encore au frais pendant trois heures. Ensuite on le met sur le feu un bon quart-d’heure, puis on le remet refroidir pendant trois heures ⌚ ; après cela on remet un quart-d’heure ⌚ sur le feu, d’où on le retire pour le laisser refroidir. Pour lors il se forme un plisson dessus, épais de trois doigts ; on le lève & on le saupoudre de sucre. Il faut prendre garde dans toutes ces opérations de les faire si promptement, que le plisson qui se forme ne se rompe pas en remuant la terrine. Voilà ce qu’on appelle plisson de Poitou. Trévoux. (D. J.)

    Source : https://fr.m.wikisource.org/wiki/L%E2%80%99Encyclop%C3%A9die/1re_%C3%A9dition/PLISSON_de_Poitou

    J’aime

  2. En écho à l’actualité …

    ‘ Mort de Georges IV, roi d’Angleterre ‘

    Revue des Deux Mondes, période initiale, tome 2, 1830 (p. 464).
    George IV, roi d’Angleterre.
    Le bulletin suivant a été reçu dans la matinée du 26 juin par sir R. Peel, un des principaux secrétaires-d’état du feu roi.
    « Château de Windsor, 26 juin. — Il a plu à Dieu tout puissant de retirer de ce monde notre très-excellent roi. S. M. a expiré ce matin sans douleur à trois heures et un quart ⌚.
    « HENRY HALFORD, MATHEW-JOHN TIERNEY. »
    Aussitôt que la fatale nouvelle de la mort du roi fut parvenue aux ministres, le duc de Wellington alla à Windsor, où, après avoir donné les ordres qu’exigeait la circonstance, il se rendit immédiatement à Brishy-Park pour annoncer au duc de Clarence l’événement qui l’appelait au trône, et prendre les ordres de son nouveau souverain, qui a été proclamé sous le nom de Guillaume IV.

    Source : https://fr.m.wikisource.org/wiki/Mort_de_Georges_IV,_roi_d%E2%80%99Angleterre

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s