Thor et retors

Quand on s’appelle Thor, on s’expose.
En France, la critique saute volontiers sur les noms avec lesquels on peut jouer au fil d’une recension (les noms ludiques, comme on dit au bac).

Le monde est sans pitié. La critique, c’est pire. En plus, c’est l’été et s’ouvre la période des critiques marrantes et détendues. Le temps des mots croisés et des mots d’esprit pleins de sable.

Un film d’été ne doit pas être sérieux, alors sa critique pensez-vous !
Thor. L’homme au marteau est haché menu. « A Thor et à travers. »
Faut dire qu’un personnage au mental d’enfant de cinq ans dans un film destiné à un public d’enfants de six ans (au minimum), ça ouvre un boulevard. Boulevard du crime. D’ici que d’un tweet, une personnalité politique, fidèle à son totem, rappelle que « le Thor tue »…

Un tortueux Thor tueur à retrouver dans les colonnes Morris et les colonnes des rubriques ‘Cinéma’.

Film haché menu, parce que le film est à chier ? Ça dépend. Certains le vouent aux gémonies des jeux de mots nuls. « Tiens, Valhalla du boudin ! » D’autres trouvent que le ridicule ne tue pas et soulignent la vitalité de l’auto-dérision.
Les Thor sont partagés.
Il y en a pour nanariser le film. C’est nul, mais à un niveau qui le rend génial.
Il y a un Zeus d’anthologie, dit-on. Voilà que Russel-Gladiator-Crowe a relevé le gant et nous offre un Jupiter incontournable : on ne peut lui en bouger l’une sans bouger l’autre. Imposant l’Actor’s studio dans le studio Marvel, il a proposé de prendre l’accent grec pour jouer le dieu de l’Olympe. « Thor 4, rien à foudre » ? Ben si, justement, ce personnage-là attire l’attention. Sauf, si l’accent grec est du low cost.

En coulisse, c’est moins drôle. Des torts, il y en a plein les poches du patronat.
Les professionnels des effets spéciaux se plaignent des conditions de travail chez Marvel. 
Thor a le marteau (et le tapis rouge), les employés ont la forge (et les joues rouges) : il fait chaud, c’est épuisant et sans fin. Heures supp’ à suer.

Ce n’est pas pour me vanter, mais il n’y a pas que le marteau dans la vie, il y a aussi la hache (d’ailleurs, il y a un -h à Thor, ce qui prouve que j’ai raison).

4 commentaires sur “Thor et retors

  1. Bonjour, 😊

    Très drôle ce texte !!
    < Quand on s’appelle Thor, on s’expose …

    ArrrgH …
    Dans la plus récente cosmogonie gouvernementale française, un dirigeant de prestige , … s’est tout dernièrement fendu d’un :
    « Comme le dirait un de mes prédécesseurs, cela m’en touche une sans faire bouger l’autre »
    … ArrrgH …

    Source :
    https://www.nouvelobs.com/politique/20220712.OBS60853/macron-assume-a-fond-sa-demarche-aupres-d-uber-je-le-referais-demain-et-apres-demain.html

    Aimé par 1 personne

  2. Bon … ArgggH… Finalement , & à l’art H , … ôter l’N , que vous donneriez à la restante , … ça donne bien à la BURNE son UBER ?!

    … Et ça , c’est du sport ‘maison ‘ … service !

    J’aime

  3. De René CHAR ( 1907-1988 ), ‘ Le Thor ‘ en ce jour de 14 juillet tout particulièrement, … est-ce la chimère qui enfin le dit ? ?

    ‘ Dans le sentier aux herbes engourdies où nous nous étonnions, enfants, que la nuit se risquât à passer, les guêpes n’allaient plus aux ronces et les oiseaux aux branches. L’air ouvrait aux hôtes de la matinée sa turbulente immensité. Ce n’étaient que filaments d’ailes, tentation de crier, voltige entre lumière et transparence. Le Thor s’exaltait sur la lyre de ses pierres. Le mont Ventoux, miroir des aigles, était en vue. Dans le sentier aux herbes engourdies, la chimère d’un âge perdu souriait à nos jeunes larmes. ‘

    Aimé par 1 personne

  4. Et …
    N’en reste, qu’ …
    ‘ A l’horizon remarquable ‘ , du Recueil : « Arsenal » , par René CHAR …

    « Les grands chemins
    Dorment à l’ombre de ses mains
    Elle marche en supplice
    Demain
    Comme une traînée de poudre. »

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s