Du déjà vu au pas encore vu

« Être surréaliste, c’est bannir de l’esprit le déjà vu et rechercher le pas encore vu. » (René Magritte)

Pour Magritte, il s’agit, par un tableau, de sortir du décor. Son œuvre déclenche illico une émotion esthétique, suscite la sidération. Il ne veut pas du prévisible, mais du très visible, qui saute aux yeux. 

C’est un figuratif qui dépayse, défigure, des fois qu’on le voudrait…peintre figuratif de la pensée abstraite. Le château quitte son promontoire rocheux et se suspend dans le ciel. Le castle se casse dans le ciel, le château dans le ciel. Avant Miyazaki : Magritte.

« Être surréaliste, c’est bannir de l’esprit le déjà vu et rechercher le pas encore vu. ». La formule frappe l’esprit de l’amateur de boucles temporelles. Magritte écrivit cette phrase en 1922.  Magritte mourut en 1967. Dans ce laps de temps, quelques romans, quelques films utilisaient déjà le ressort dramatique de la time loop

Magritte les lut-il, les vit-il ? Au hasard, Repeat Performance (1942) de William O’Farell, Le voyageur imprudent de René Barjavel (1944), The Tunnel Under the World de Frederik Pohl (1959). Et puis même en 1915, La Vie étrange d’Ivan Osokin de Piotr D. Ouspenski. 

Des boucle qui font avancer et renvoient à la case Des Arts. 
Des histoires qui répètent le déjà vu et cherchent le pas encore vu pour mettre fin au sortilège de la boucle.

Avec la grinta magritienne, jouer avec les images comme on joue avec les mots. Ceci n’est pas une pipe mais une blague à tabac.

Bannir le déjà vu et trouver le pas encore vu. Se perdre dans un Magritte jusqu’à voir le pas encore vu.

3 commentaires sur “Du déjà vu au pas encore vu

  1. ‘ La Reproduction interdite ‘ s’ajuste aux ‘ Aventures d’Arthur Gordon Pym ‘ d’Edgar Poe (1838).

    … À regarder le buste du tableau de MAGRITTE, admettons qu’homme un dialogue intérieur du modèle ,
    { LE PRÉDECESSEUR
    DISANT JE SUIS QUI JE SUIS
    FAIT UN PRÉTEXTANT ? ‘}
    … se re-saisissant subrepticement à la question … du miroir .

    J’aime

  2. « Il me semble que la nuit se dénoue, que la lumière (…) subrepticement, s’infiltre » Arnoux, Visite Mathus. ( 1961 )

    < Bannir le déjà vu et trouver le pas encore vu. Se perdre dans un Magritte jusqu’à voir le pas encore vu … Mmh …
    … Serait-ce pour ça que … "L'Empire des lumières" de René Magritte, peint justement en 1961, … a été vendu 71,5 millions d'euros à Londres, le 03.03.2022 ?
    Un record !!!

    https://www.msn.com/fr-be/divertissement/actualite/le-tableau-lempire-des-lumi%C3%A8res-de-lartiste-surr%C3%A9aliste-magritte-vendu-aux-ench%C3%A8res-pour-une-somme-record/ar-AAUxZeA?ocid=uxbndlbing

    J’aime

    1. Disons encore, que ce tableau emblématique, fait partie d’une ‘ série ‘ de 17 peintures à l’huile.

      … En clin d’œil à la boucle d’une nuit se dénouant … il y a toujours moyen de signer …

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s