Variants et lettres grecques

L’OMS prescrit l’utilisation de lettres grecques pour nommer les variants. Une façon d’éviter les stéréotypes du type les variants anglais sont laids et les variants indiens sont diens. Le variant anglais, sud-africain ou brésilien sont ainsi renommés Alpha, Beta, Gamma. Et le variant Delta, c’était le variant indien.

Le problème, c’est que cela stigmatise l’alphabet grec. L’OMS lui met le seum. Cela donne à la Grèce une fièvre de cheval de Troie.

Un peu comme si le 11 septembre était rebaptisé « double iota » pour protéger ceux qui sont nés ce jour-là et pour faire exister aussi sa variante chilienne de 1973 et la mort d’Allende.

Aujourd’hui, il y a quatre variants préoccupants (les variants Alpha, Bêta, Gamma et Delta circulent beaucoup) et un Top Fever de variants à suivre. Le variant Epsilon, un variant californien. Le variant Zêta est un autre variant brésilien. Le variant Êta, apparu au Nigéria. Le variant Thêta a été vu aux Philippines. Il existe aussi un variant iota. Il est présent en Guadeloupe. Avant d’être débaptisé, on le disait californien. Le variant Kappa, repéré en Inde (moins virulent que Delta). Le variant Lambda, vu au Pérou.

Et aujourd’hui, on en est où ? Colombie et Amérique latine sont les domaines du petit dernier. Le variant colombien a fait sa mue. Comme les autres, il a revêtu une lettre grecque : la douzième, le Mu. Le Mu est à surveiller.

Et quand l’alphabet grec sera épuisé ? Nous aussi.

Depuis quand il fait apprendre l’alphabet grec à ses élèves, ça lui fait drôle. La culture générale sent soudain le protocole sanitaire. « La menace du delta plane » fait moins rire.

On aimerait que les variants ne bougent pas d’un iota, qu’ils se comportent comme une petite maladie lambda à propos de laquelle on dit « C’est epsilon ! », que les masques, les gestes barrières ne soient pas l’alpha et l’oméga de la vie en société et qu’il y ait moins de bêtas et moins d’auto proclamés mâles alpha (mâles en pi). Et que tout ça fasse PSchIiiitt.

7 commentaires sur “Variants et lettres grecques

  1. Bonjour 👋

    Le poète Bertolt Brecht (1898-1956), dramaturge accessoirement, et allemand, exprime l’analphabêtise politique ainsi :

    « Le pire des analphabètes, c’est l’analphabète politique 🤔.
    Il n’écoute pas, ne parle pas, ne participe pas aux événements politiques.
    Il ne sait pas que le coût de la vie, le prix de haricots et du poisson, le prix de la farine, le loyer, le prix des souliers et des médicaments, dépendent 🤧 des décisions politiques.
    L’analphabète politique est si bête qu’il s’enorgueillit 🦶et gonfle la poitrine pour dire qu’il déteste la politique.
    Il ne sait pas, l’imbécile, que c’est son ignorance politique 🎊qui produit 👣 la prostituée, l’enfant de la rue, le voleur, le pire de tous les bandits et surtout le politicien malhonnête, menteur et corrompu, 😇 qui lèche les pieds des entreprises nationales et multinationales» …

    💪

    Il faut bien avouer que de nos jours compliqués, le monde entier, a bien ça en commun …. l’analphabétisme politisé ‼️ Peut-être fallait-il un Covid globalisé pour ne faire que de le révéler ❓⁉️ … Qui sait ?

    Bon dimanche, avec amitiés 😊

    Aimé par 1 personne

  2. En cette fin de Novembre 2021 , c’est une lettre qui nous vient d’Afrique du sud , pour un variant que l’OMS nous annonce comme préOccupant :

    Du grec ancien ὂ μικρόν, ò mikrón, à savOir « petit o » … va nous faire savOir bientÔt, s’il est si petit que ça …

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s