Patricia Hitchcock : Une femme disparaît

La mort de Patricia Hitchcock l’a touché. 

Une disparition qui aurait pu passer à travers les mailles d’un entrefilet dans la presse.

Scandale du trop Jeune et Innocent pour mourir ?
Elle avait 93 ans et un Soupçon de Mort aux trousses.

Ce lundi, la faucheuse lui a mis définitivement La Main au collet.

Il ne s’est pas senti le courage des Oiseaux. Comme pris dans un Étau, ses souvenirs sont remontés, l’ont submergé. Le Rideau déchiré sur sa formation de cinéphile.

Lire peu ou Proust…ou Hitch. Tout a commencé avec Hitchcock. De A à Z. Doctus cum libro, avec le risque de L’Homme qui en savait trop. Patricia Hitchcock a accompagné nombre de commentaires sur les œuvres de son père.

Cette mort ravive ses nombreuses visions et revisions de la filmo complète d’Hitchcock, des films Enchaînés, où si Le crime était presque parfait, le film, lui, parfait l’était entièrement.
Subjectivité. Écrin noir de ses nuits blanches. Et s’il y a des films ratés, il ne confessera pas : La Loi du silence.

Thématiques. L’innocence, la culpabilité. Avec Hitchcock, cinéphile catholique sans le savoir.

Créateur. L’alchimiste du suspens, le maître de nos peurs.

Cinéphile du temps des VHS. Des films vus, les yeux usés jusqu’à La Corde.
La peur primordiale au cinéma, les Sueurs froides tournant à la Psychose (dans lequel elle joua). 

Des heures de lecture et relecture du Hitchcock/Truffaut ou du Chabrol/Rohmer, ou de telle ou telle bio. Le Grand Alibi pour prendre le temps de lire tranquille (autre film où elle apparait). Toujours curieux de ce que le Maître Alfred Hitchcock présente comme inspirations, techniques, anecdotes(elle joue dans plusieurs épisodes de la série). Ah ! Le MacGuffin ! Ou la bombe placée sous la table.

Patricia n’est plus. Elle a eu une carrière discrète au cinéma. Patricia, son plus grand rôle elle le joua chez une autre Patricia, Highsmith celle-là, dans l’adaptation de son père de L’Inconnu du Nord-Express.

Patricia, fille du Patriarcat ?

Avec le décès de la fille, Patricia, dans la famille Hitchcock, il pense aussi à la femme, Alma. Agent secret de l’œuvre de son mari. Père, mère, fille, ambiance Complot de famille. Il pense aussi à Vera Miles et à Tippi Heddren, à Kim Nowak, actrices d’Hitch, toujours parmi nous.

Patricia Hitchcock n’est plus. La fille est morte. Il reste trois petites filles, souvenir de Joies matrimoniales. Laquelle des trois ? prendra le flambeau de la mémoire du Maître du Suspens, pour le redécouvrir, le faire découvrir.

Un flambeau qui n’aura rien d’un briquet.

screen-shot-2017-07-10-at-6-07-40-pm

Un commentaire sur “Patricia Hitchcock : Une femme disparaît

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s