Bonne heure littéraire : 6h00

A lire à l’heure

[Incipit]

« En entrant à l’usine
Bien sûr j’imaginais
L’odeur
Le froid
Le transport de charges lourdes
La pénibilité
Les conditions de travail
La chaîne
L’esclavage moderne
 
Je n’y allais pas pour faire un reportage
Encore moins préparer la révolution
Non
L’usine c’est pour les sous
Un boulot alimentaire
Comme on dit
Parce que mon épouse en a marre de me voir traîner dans le canapé en attente d’une embauche dans mon secteur
Alors c’est
L’agroalimentaire
L’agro
Comme ils disent
 
Une usine bretonne de production et de transformation et de cuisson et de tout ça de poissons et de crevettes
Je n’y vais pas pour écrire
Mais pour les sous

À l’agence d’intérim on me demande quand je peux commencer
Je sors ma vanne habituelle littéraire et convenue
« Eh bien demain dès l’aube à l’heure où blanchit la campagne »
Pris au mot j’embauche le lendemain à six heures du matin

À la ligne de Joseph Ponthus

8 commentaires sur “Bonne heure littéraire : 6h00

  1. par l’écrivain Joseph Ponthus …
    demain dès l’Aube, c’était le test micro ,
    (à 09mn30 ) … pour l’heur d’une interwiew en 2019 … et …
    … je me suis trouvée saisie bouleversée …
    à la pertinence de cette réflexion …
    souvenez-vous, ‘mais ce sont des illettré•s ‘ **,
    qu’un ju-ju président s’est permis* de prononcer à l’adresse des précarisé•s (dès 02mn 30) …
    de ses malpropres soins,
    comme y’en a beaucoup en tant à l’usine air par ailleurs …
    lui soi-même …
    qui se faire dire … lie de pouvoir de ‘lire toutes les études ***’ !!!

    À l’heure où nous parlons ( 13 mn14) …
    … et Nous-Autres prolétaires ascendents (13 mn 46),
    dès la 11 ème mn, …
    qu’est ce qu’on va construire ???
    Bonne belle question.

    Bon dimanche, avec cordiales salutations.

    Notes :
    * : Macron et les « illettrées » de Gad : choc et colère des ex-salariés :
    https://www.rtl.fr/actu/politique/macron-et-les-illettrees-de-gad-choc-et-colere-des-ex-salaries-7774356550
    ** : (à 13 mn 52 ) : des prolétaires aux illettrés sans dents …
    *** : « « Il lit toutes les études » : quand la macronie en fait des tonnes sur le président-épidémiologiste » : https://www.nouvelobs.com/coronavirus-de-wuhan/20210224.OBS40614/il-lit-toutes-les-etudes-la-macronie-en-fait-des-tonnes-sur-le-president-epidemiologiste.html

    Aimé par 1 personne

  2. ‘Une heure n’est pas qu’une heure,
    c’est un vase rempli de sons,
    de projets et de climats’ …
    Marcel PROUST (1927), ‘Le temps perdu, le temps retrouvé’

    … Les Aubes …
    Font le Son, Comme Personne …
    Au Téléscope, c’est Potron-Minet, … une Expression que l’on suit de Loin

    Mille mercis pour cet article, immense hommage à tous le ‘Producteurs de Lignes’ …

    J’aime

  3. Joseph PONTHUS, … à voir expliquer son travail en tant qu’employé d’abattoir, et qui témoigne, dans le documentaire d’Anne-Sophie Reinhardt :

    { LES DAMNÉS } … { DANS MÊLÉS}, de sang, de lait, des excréments, … des cris d’horreurs et d’agonies …

    « Ainsi jusqu’à la mort, visages réunis.
    Gestes gauches du cœur sur le corps retrouvé,
    Et sur lequel tu meurs, absolue vérité.
    Ce corps abandonné à tes mains affaiblies.
    L’odeur du sang sera ce bien que tu cherchais.
    Bien frugal rayonnant sur une orangerie.
    Le soleil tournera, de sa vive agonie
    Illuminant le lieu où tout fut dévoilé.
    Tu as pris une lampe et tu ouvres la porte.
    Que faire d’une lampe, il pleut, le jour se lève »

    ‘Vérité’ par Yves Bonnefoy (1923-2016)

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s