La bonne heure littéraire : 18h30

À lire à l’heure

« J’atteignis la Selway à 18h30, avant de la remonter pour le dernier demi-mile avant Magruder. Le bâtiment sombre se détachait sur le manteau neigeux illuminé par les étoiles. Je me retrouvai aussi seul qu’au début de mon séjour. Je poussai la porte et allumai l’une des lampes à propane. Une épaisse couche de glace recouvrait ma cagoule et mon manteau. »

Indian Creek de Pete Fromm

2 commentaires sur “La bonne heure littéraire : 18h30

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s