Adjectifs, sexistes !

Khalil
3 adjectifs sinon rien

Une étude québécoise révèle ce dont on pouvait se douter. Selon que vous serez autrice ou auteur, les adjectifs viendront aisément. D’autres non.

Ainsi le livre d’un auteur sera plutôt qualifié de « brillant, dense, génial, grandiose, intelligent, magistral, puissant, remarquable et riche ».
Le livre d’une autrice sera plutôt « délicat, juste et sensible ».

C’est ce que rapporte une récente enquête faite au Québec. L’étude porte sur la prose de journalistes québécois (Le Devoir, La Presse +, Lettres québécoises et Nuit blanche). Vous avez dit stéréotypes ? C’est ce que prouvent ces types en stéréo qui parlent d’une même voix, d’un même adjectif, des auteur·rice·s. L’un sera « brillant », l’autre sera « sensible ».
On vole dans les plumes du Québec. Facile. A voir, en France…

Auteur. Autrice.

Dans les dernières décennies de la littérature, il y en eut un pour s’amuser à déjouer ces codes, ces étiquettes littéraires.
Yasmina Khadra.
Auteur algérien de romans policiers, il obtint du succès sous un prénom d’emprunt féminin. Celui de sa femme (qui s’appelle Yamina ; prénom que l’éditeur transforma par erreur en Yasmina). Il  prit ce pseudonyme « par simple reconnaissance, par gratitude ». Anecdote qui sonne déjà comme une invitation à le lire pour ceux qui ne le connaîtraient pas.

Il serait intéressant, aujourd’hui, de relire les premières recensions écrites sur les romans de Khadra. Du temps que les critiques croyaient encore qu’il s’agissait d’une autrice.

Une autre personnalité déjoue les stéréotypes.
Anne Rice qui s’illustre depuis longtemps dans la littérature fantastique. Papesse du mauvais genre. Sorcières, Vampires, Loup-garou, Momies, Anges, tout y est.

Anne Rice
C’est l’auteur-Rice, par excellence.
Anne Rice. Et Auteur. Et Rice.
Anne Rice a-t-elle une écriture Délicate, juste ou sensible ?

L’adjectif « sexiste » se fait épicène (Qui peut être utilisé à l’un ou l’autre genre sans variation de forme). Il est prudent.

>Le livre d’une autrice sera plutôt « délicat, juste et sensible ».

L’adjectif ‘sensible’, dans Le Dictionnaire des épithètes de Maurice de la Porte (1571), il est répertorié comme qualificatif du nom ‘homme’. Cf « sensible [douleur, homme] ». Entre ‘muable’ et ‘fils d’Adam’.

L’enquête québécoise évoquée

4 commentaires sur “Adjectifs, sexistes !

  1. Bonjour 🙂

    Mercis pour cet article. Trop fort , et à la réflexion …

    … { Pousse mais pousse égal }, sans exagérer, …veut aussi penser , en bon Québécois, de {s’accorder}, pour cesser de se chamailler … n’est-ce pas ?

    Comme quoi, d’auteur (♂), … vaut bien l’autr’hisse (♀) , ôtée allant vers …

    J’aime

  2. Et dire, qu’{ accoter } veut bien signifier d’appuyer, de vouloir soutenir, un• quelqu’un• dans l’envolée à son projet ! … Ça, c’est Chance !!!

    😉 … Bon, mais { asteur } d’épicène, pour ceux qu’préfèrent les chvaux, … c’est équipollent qu’y s’dit, n’est-ce point ???
    Et …Qu’Homme quoi, les Québécois nous disent toujours beaucoup, sur le français !

    Cordiales amitiés.

    Aimé par 1 personne

  3. < L’adjectif ‘sensible’, dans Le Dictionnaire des épithètes de Maurice de la Porte (1571), il est répertorié comme qualificatif du nom ‘homme’.

    😋Mmh … Ah, mais Voui … Toujours à la porte, y’ a qu’avoir l’équitable:

    « Qu’homme coit rend toi,
    Que n’hénit ma foi ! » … selon la plus ancienne devise québécoiqu’on toise ⁉️ 🦄

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s