A lire un 24 novembre

Éphémérides. Quand le calendrier se fait littéraire.

bm_CVT_Mauvaise-toile_819« Dix-neuf heures quarante-huit, jeudi 24 novembre. Clay Luckman et Bailey Redman étaient allongés dans l’herbe sur le promontoire qui surplombait le cinéma de fortune. De temps à autre, Clay croyait sentir l’odeur des hot dogs et du poulet frit qu’on préparait dans le restaurant en contrebas, et ça lui donnait une faim de loup. Digger Danziger se tenait au bord de la I-10 à quelques kilomètres de Las Cruces, et il se demandait s’il devait descendre ce connard irrespectueux sur-le-champ ou le cuisiner un peu. Il penchait pour la seconde option. »

Mauvaise étoile de R.J. Ellory (2013)

 

3 commentaires sur “A lire un 24 novembre

  1. Hello

    Pour moi aussi le 24 novembre est un jeudi

    « Thanksgiving tombe chaque année le quatrième jeudi de novembre et tomberait cette année là le 24 novembre. Tous les inspecteurs de la brigade voulaient être libres parce que, à la différence de Noël ou de Yom Kippour, Thanksgiving est une fête pour les gens de toutes confessions.
    Au 87e, on connaissait un commissariat où travaillait un inspecteur indien. Un Indien de l’Inde. On se l’arrachant avant Thanksgiving car il ne vivait aux États-Unis que depuis quatre ans – après avoir été capitaine de police à Bombay-, il ne comprenait pas les usages des indigènes et ne fêtait pas Thanksgiving.
    Il n’y avait pas d’inspecteur indien au 87e district.
    Il y avait bien un flic d’origine japonaise mais il était né en Amérique, connaissait tout sur Thanksgiving et personne n’aurait osé lui demander de renoncer à la dinde aux airelles qu’on mange traditionnellement ce jour là.
    Personne, sauf l’inspecteur Genero.
    – T’es bouddhiste, non ? lui demanda Genero.
    – Non, catholique, répondit Fujiwara.
    – De toute façon, c’est une fête laïque.
    – Où tu veux en venir ?
    – Je suis de service demain et j’aimerais permuter avec toi, expliqua Genero.
    – Non.
    –Mais vous ne fêtez pas Thanksgiving, vous autres, non ? Les bouddhistes, je veux dire.
    – Va te faire foutre, répondit Fujiwara. »
    Huit Chevaux noirs – Ed McBain

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s