A lire un 6 septembre

Éphémérides. Quand le calendrier se fait littéraire.

51BpDXkD2UL._SX210_ » – Vous pouvez lire toute l’histoire si vous voulez, poursuivit-elle en indiquant une page du livre cornée et un passage souligné.

Sommeilles fut entièrement brûlé dans la nuit du 6 septembre. « Quand les incendies furent allumés, raconte le maire, M. et Mme Adnot (âgés d’environ 60 ans) allèrent trouver refuge dans leurs caves, accompagnés de Mme X. (35 ou 36 ans), dont le mari avait été appelé sous les drapeaux, et de ses quatre enfants. Ils furent assassinés dans d’atroces circonstances. Les deux femmes furent violées. Quand les enfants se mirent à hurler, on coupa les oreilles de l’un d’eux, le bras à deux autres, puis ils furent massacrés. Les enfants étaient âgés respectivement d’onze, cinq, quatre et un an et demi. »

L’origine du silence de Jed Rubenfeld (2011)

2 commentaires sur “A lire un 6 septembre

  1. Bonjour cher Rédacteur, ☺️

    Comme c’est difficile de laisser un commentaire après celà, 😶 …

    « (…) As my memory rests
    But never forgets what I lost

    Wake me up when September ends

    Summer has come and passed
    The innocent can never last
    Wake me up when September ends

    Like my father’s come to pass
    Twenty years has gone so fast
    Wake me up when September ends. »
    Salutations amicales 👋

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s