A lire un 28 août

Éphémérides. Quand le calendrier se fait littéraire.

71vj8Nrx9hL« On y apprend que Julot ne fut officiellement déclaré disparu qu’au bout d’un an et demi de silence, dans une récapitulation des « pertes » le 25 février 1916 !…Bien sûr il n’était pas encombrant, on ne pouvait pas savoir…Sa petite âme était montée au paradis sans déranger personne…Le jugement qui fixe son décès au 28 août 1914, à Yoncq, fut prononcé le 6 août 1920. Forcément, les Français ne repassèrent en ces lieux qu’un peu plus de quatre ans plus tard. La terre gourmande avait englouti les traces. »

Le Monument de Claude Duneton (2014)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s