EP 04. Le pouvoir du chien (1 roman, 2 traductions)

Quand lire, c’est lire deux fois. Un roman, deux traductions

Le pouvoir du chien de Thomas Savage publié en 1967.

Traduit en 2002 par Pierre Furlan (éd. Belfond et 10/18)

Traduit en 2019 par Laura Derajinski (éd. Gallmeister)

Episode 4, lecture et relecture du chapitre 4

Relevé subjectif de variantes. Un ‘ * ‘ marque une petite préférence.

 

Parlez-vous l’horloge ?

2002 : L’horloge fait « BONG ».

2019 : L’horloge fait « DING ».

 

Le mot qui manque n’est pas le mot cul

2002 : « AssAss-inat » *

2019 : « Exe-cul-tion »

 

Sujet de philo : « Peut-on échapper au temps ? »

2002 : « Phil pouvait presque sentir la mort du temps »

2019 : « Phil avait presque ressenti la mort du temps » *

 

Du bon usage du verbe « pouvoir » (voir aussi citation précédente)

2002 : « Elle ! Elle pouvait signifier la fin du monde tel que le connaissait Phil. »

2019 : « Elle ! Elle annonçait peut-être la fin du monde tel que Phil le connaissait. » *

 

Une phrase qui mérite le détour

2002 : « Phil n’avait pas lieu d’être inquiet, mais on se demande parfois si les gens sont bien comme on le croit, ou si on les croit seulement tels alors qu’ils sont comme ils sont et pas comme on le croit. »

2019 : « Phil s’était inquiété inutilement, mais l’on se demande parfois si les gens sont vraiment ceux que l’on croit, ou bien si l’on se contente de croire qu’ils sont ainsi, alors qu’ils sont en réalité comme ils sont, et pas ceux que l’on croit. » *

 

L’air accouche d’ozone

2002 : « Phil avait l’impression d’avoir besoin d’un peu d’air frais de toute façon. » *

2019 : « Phil avait besoin de respirer un peu d’ozone frais. »

 

Qui ne sait pas lire un thermomètre ?

2002 :  » Phil gratta une allumette sur son ongle et regarda le thermomètre punaisé contre un des piliers en rondin qui soutenaient l’avancée du toit. Il poussa un sifflement et regarda de nouveau. Moins quarante-huit degrés ! »

2019 : « Phil gratta une allumette avec l’ongle de son pouce et regarda le thermomètre cloué à l’une des épaisses poutres qui soutenaient l’avancée du toit. Il émit un sifflement et regarda à nouveau. Moins 50°C ! »

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s