A lire un 19 juin

Éphémérides. Quand le calendrier se fait littéraire.

9782070394586_1_75« Il était dans un état pitoyable, les nerfs en pelote.

– Dites, Watson, quelle heure est-il ?

– Presque onze heures.

– De quel jour ?

– Vendredi 19 juin.

– Dieu du ciel ! Je croyais que nous étions mercredi. Nous sommes mercredi. Pourquoi voulez-vous faire peur à un pauvre homme ?

Il se plongea la tête dans les mains et se mit à sangloter sur une note aiguë

– Je vous dis que nous sommes vendredi, mon vieux. Votre femme vous a attendu, ces deux derniers jours. Vous devriez avoir honte de vous ! »

L’homme à la lèvre tordue: Une enquête de Sherlock Holmes d’ Arthur Conan DOYLE

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s