Le goût du peuple français pour le romanesque en chute dans les sondages

romanesqueDans la NRF, publiée en mai 2018, IL* disait « Je ne suis que l’émanation du goût du peuple français pour le romanesque ».

Une longue petite année plus tard, le goût du romanesque des Français s’est émoussé.
IL* est en chute dans les sondages.

Est-ce à dire que, lors de l’élection, le candidat s’était fait mousser ?

En tout cas le romanesque n’y trouve pas son compte. Le peuple a le sondage ingrat. Même les plus vieux électeurs LUI* en veulent : ça dévisse aux pays des vermeilles, surtout quand on  fait les poches des retraités.

Pas de roman. En lieu et place d’un Guerre et Paix on a un guère épais. (Coucou, Tolstoï)
Rien qui fasse la maille romanesque. Une cour et quelques pages. On  trouve tout juste une nouvelle, certes bien troussée et avec une bonne chute. De 10 points. Une nouvelle avec un personnage et pour décor la République française. Le palais de L’enlisé.

Ça va mal. Le coup du charme, le coup d’en marche, rien n’y fait. Ce coup de la panne relève de la cote de popularaté. Comment faire, sortir, s’élever ? C’est la prise de chou romanesque.

La vie est pleine de rebondissements, de péripéties, le suspens est à son comble. M. Chirac n’a-t-il pas été élu triomphalement en 2002 ? Certes, mais il faut se magner, le romanesque se frelate et finit en littérature de bas étage, tout juste bonne pour la France d’en bas. De la littérature populaire, pouah ! On en trouve à 5 euros, le prix d’une baisse de loyer. IL* y verrait peut-être une déchéance.

* Jupiter et son bouquet de pronoms personnels

4 commentaires sur “Le goût du peuple français pour le romanesque en chute dans les sondages

  1. < Le palais de L’enlisé. … Trop fort

    Mmh … Quand l'adage à n'en dévisser , pour un premier de cordée c'est Un, oups, pardon … s'éteint …

    Qui mais qui donc, a la mise sur l'interrupteur ? Pour rappels [ https://www.lci.fr/politique/earth-hour-emmanuel-macron-eteint-la-lumiere-2082831.html ] … ça fait à zéro frais ???

    Si les français ont du goût, nuls doutes qu'ils savent encore leur présent : alors résumons: j'éteins
    tu éteins
    il éteint
    nous éteignons
    vous éteignez
    ils éteignent ¡

    J’aime

      1. 🙂 Mercis à vous, pour ce texte très inspiré ! Amateurs de ‘Zéros & Riens’, à vos idées !!!
        Les fils en aiguillées, font suites en zéRomances, et c’est en devise que Roger Martin du Gard, prix Nobel de Littérature en 1937, attache le double :

        « Madame Packmell, le menu est illisible, ce soir », zézaya quelqu’un (…). − « Madame Packmell aura un double zéro », décréta Favery (Martin du G., Thib., Pénitenc., 1922, page 846) …

        Bon, un colporteur de Packman, ça on sait … mais une Dame Packmell, c’est-elle qui s’occupe de la vaisselle ??? … ou que fait-elle ?

        ;-), cordiales amitiés

        J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s